CCDO Bretagne : éventration à Saint Grégoire (35) / Châteaubriant (44)

02 99 23 93 10

Secrétariat

Lundi
9:00 - 19:00 (en continu)

Mardi
9:00 - 19:00 (en continu)

Mercredi
9:00 - 19:00 (en continu)

Jeudi
9:00 - 19:00 (en continu)

Vendredi
9:00 - 18:00 (en continu)

Samedi
Fermé

Dimanche
Fermé

Eventration

Eventration

Une éventration est, à peu de chose prêt, semblable à une hernie de la paroi abdominale antérieure. Il s’agit de la découverte d’une « boule » dans une zone déjà opérée.

 

La distinction avec une hernie est essentiellement un problème de sémantique mais est pris en charge de la même manière. Cette pathologie est traitée au CHP Saint Grégoire, près de Rennes (35) et à la clinique Sainte Marie de Châteaubriant (44).

 

Les symptômes

Une éventration se manifeste, comme une hernie, par l’apparition d’une tuméfaction (« boule ») le plus souvent indolore. Elle est souvent mobile et réductible.

 

Le diagnostic

Même si le diagnostic est habituellement clinique, la réalisation d’une échographie pariétale et/ou d’un scanner abdominal, permet de préciser la taille et le contenu d’une éventration.

Chirurgie d’une éventration abdominale

Le traitement chirurgical d’une éventration consiste à réaliser une réparation de la zone rompue de la paroi abdominale.

 

S’il s’agit d’une petite éventration unique, ce traitement est identique à celui pratiqué pour traiter une hernie de la ligne blanche ou une hernie ombilicale. S’il s’agit d’une éventration unique volumineuse ou de multiples défects de la paroi, le traitement est alors plus complexe et nécessitera préférentiellement la mise en place d’un large voile prothétique.

 

La réparation est faite soit par une incision classique, soit par cœlioscopie. L’intervention dure en moyenne de 45 minutes à 2 heures. L’hospitalisation est programmée en ambulatoire en cas de petite déchirure.

 

Le traitement de multiples éventrations, est plus complexe et nécessite une hospitalisation classique de 1 à 5 jours.

 

Les suites opératoires après traitement d’une éventration

Une ceinture de contention abdominale est souvent prescrite pour une durée de 1 mois.


Les risques sont essentiellement la survenue d’un hématome, surtout en cas de prise d’anticoagulants. Le risque infectieux (avec rejet d’un matériau prothétique) a une fréquence voisine de 1%.