CCDO Bretagne : traitement de la hernie crurale à Saint Grégoire (35) / Châteaubriant (44)

02 99 23 93 10

Secrétariat

Lundi
9:00 - 19:00 (en continu)

Mardi
9:00 - 19:00 (en continu)

Mercredi
9:00 - 19:00 (en continu)

Jeudi
9:00 - 19:00 (en continu)

Vendredi
9:00 - 18:00 (en continu)

Samedi
Fermé

Dimanche
Fermé

Hernie crurale

Hernie crurale

La hernie crurale est l’apparition d’une « boule » dans la région de l'aine, au-dessous ou en regard du pli de l’aine. Cette pathologie touche préférentiellement la femme.

 

La hernie crurale se complique plus fréquemment d’étranglement car l’orifice par lequel passe la hernie est très étroit et très rigide (orifice proche des os du bassin).


Cette pathologie est prise en charge au CHP Saint Grégoire, près de Rennes (35) et à la clinique Sainte Marie de Châteaubriant (44).

 

Les symptômes

Ce type de tuméfaction (« boule ») est le plus souvent indolore. Elle est souvent peu mobile du fait de l’étroitesse de l’orifice herniaire. A la différence des hernies inguinales, sa réduction manuelle n’est pas toujours possible.

 

Le diagnostic

Le diagnostic est le plus souvent clinique. La réalisation d’une échographie inguinale, est utile dans certains cas pour préciser la taille de la hernie et son contenu et vérifier l’autre côté en cas de doute clinique.

Chirurgie d’une hernie crurale

Le traitement chirurgical de la hernie crurale consiste à réaliser une réparation de la zone musculaire rompue dans l’aine. Ce traitement est identique à celui pratiqué pour traiter une hernie inguinale.

 

Cette réparation peut être faite par une incision dans l’aine (fils non résorbables ou voile prothétique).

 

La technique qui est préférentiellement pratiquée par notre équipe, est la pose d’un voile prothétique par cœlioscopie.

 

L’intervention dure en moyenne 45 minutes à 1 heure. L’hospitalisation est le plus souvent ambulatoire.

 

 

Les suites opératoires

Les suites opératoires sont superposables à celles d’une cure de hernie inguinale : hématome et rejet d’un voile.