Le kyste sacro-coccygien pathologie traitée par chirurgie au CCDO Bretagne (35, 44)

02 99 23 93 10

Secrétariat

Lundi
9:00 - 19:00 (en continu)

Mardi
9:00 - 19:00 (en continu)

Mercredi
9:00 - 19:00 (en continu)

Jeudi
9:00 - 19:00 (en continu)

Vendredi
9:00 - 18:00 (en continu)

Samedi
Fermé

Dimanche
Fermé

Kyste sacro-coccygien

Kyste sacro-coccygien

Le kyste sacro coccygien (KSC), appelé aussi sinus pilonidal, est une affection très fréquente et bénigne.

 

Elle est due à la présence d’un ou plusieurs poils sous la peau dans le sillon inter fessier. Ces poils se comportent comme des corps étrangers et vont entrainer la constitution d’une coque (paroi du kyste) sous la peau. Ce n’est donc pas un problème d’hygiène.

Les symptômes

Les symptômes sont dominés par des épisodes de douleurs dans le bas du dos, au niveau du sillon inter-fessier. Les patients sont amenés à consulter, soit en urgence pour un abcès dans le pli des fesses, soit à distance pour des suintements récidivants.


Les poussées répétées d’inflammation de ce kyste entrainent la constitution d’un petit trajet qui s’ouvre à la peau (fistulisation) à l’origine de suintements. Le diagnostic est donc essentiellement clinique.

 

Le traitement chirurgical d’un kyste sacro coccygien

Le traitement chirurgical d’un kyste sacro coccygien ne dure que 15 à 30 minutes, sous anesthésie générale.


En période d’abcès, le traitement consiste à réaliser une ouverture de cet abcès pour permettre son évacuation. En dehors de l’urgence, le traitement consiste à faire une ablation complète de ce kyste.


Dans les deux cas, la zone opératoire n’est pas refermée, du fait du risque d’abcès post opératoire. La cicatrisation même si elle longue (2 à 3 mois en moyenne), est permise par des soins de pansements avec des méchages quotidiens.