CCDO Bretagne : traitement de la hernie de la ligne blanche à Saint Grégoire (35) / Châteaubriant (44)

02 99 23 93 10

Secrétariat

Lundi
9:00 - 19:00 (en continu)

Mardi
9:00 - 19:00 (en continu)

Mercredi
9:00 - 19:00 (en continu)

Jeudi
9:00 - 19:00 (en continu)

Vendredi
9:00 - 18:00 (en continu)

Samedi
Fermé

Dimanche
Fermé

Hernie de la ligne blanche

Hernie de la ligne blanche

La hernie de la ligne blanche est l’apparition d’une « boule » entre l’os du sternum et l’ombilic (nombril) au milieu de l’abdomen.

 

La cause est une rupture de la structure fibreuse (aponévrose) qui relie les muscles abdominaux. Cette pathologie est prise en charge par notre centre CCDO Bretagne au CHP Saint Grégoire, près de Rennes (35) et à la clinique Sainte Marie de Châteaubriant (44).

 

Les symptômes

Une hernie peut ne présenter aucun signe clinique mais parfois, elle peut être gênante ou douloureuse.

Le diagnostic

Le diagnostic est essentiellement clinique. La réalisation d’une échographie de la paroi abdominale, est utile dans certains cas pour préciser la taille de la hernie et son contenu.

 

Chirurgie d’une hernie de la ligne blanche

Le traitement chirurgical de hernie de la ligne blanche consiste à réaliser une réparation de la zone rompue de la paroi de l’abdomen.

 

Cette réparation est faite le plus habituellement par une incision avec réalisation d’une suture avec des fils qui ne se résorbent pas ou avec la mise en place d’un voile prothétique.

 

En cas d’obésité morbide, la mise en place de ce voile peut être réalisée par cœlioscopie.

 

L’intervention dure en moyenne 30 minutes à 1 heure. Elle est faite lors d’une hospitalisation le plus souvent, ambulatoire.

 

 

Les suites opératoires

Une ceinture de contention abdominale est souvent prescrite pour une durée de 1 mois.


Les risques sont essentiellement la survenue d’un hématome (surtout en cas de prise d’anticoagulants). Le risque de rejet d’un voile prothétique a une fréquence voisine de 1%.


Le risque de récidive de hernie à distance est de 5 % à 10 % selon la technique pratiquée.